Orchestre des Jeunes du Centre

Équipe pédagogique 2021

Encadrants bois

Justine Caillé, encadrante flûte

Ayant commencé la flûte à l’âge de 6 ans dans le Cher, à Aubigny sur Nère puis à Vierzon, Justine se décide pour la musique après le baccalauréat, intégrant le CRR de Paris en flûte et en piccolo dans la classe de Nathalie Rozat. Tout en poursuivant ses études au CNSMDP dans la classe de Sophie Cherrier, de Vincent Lucas, et de Pierre Dumail, elle est invitée à jouer avec de nombreux orchestres tels que l’Orchestre de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo l’Orchestre National de France, l’Orchestre Français des Jeunes, l’Orchestre National de Lorraine. En 2017, elle est reçue à l’Orchestre National d’Ile de France au poste de 2de flûte jouant le piccolo. Après l’obtention du Master de flûte avec la plus haute distinction en 2019, une nouvelle vie en tant que piccolo solo l’attend au sein du Rotterdams Philharmonisch Orkest aux Pays Bas. Continuant de se perfectionner dans la classe de Pierre Dumail en Master de piccolo au CNSMDP, elle est reçue piccolo solo à l’Orchestre Philharmonique de Radio France en septembre 2020. L’attachement pour cet instrument, avec lequel elle a débuté, lui a permis de remporter le 2ème prix au Concours International du Jeune Flûtiste en 2015.

Animée par le relationnel et la transmission, Justine enseigne depuis l’âge de 16 ans et obtient le DE au CNSM en 2019. Elle a écrit et réalisé un spectacle à visée pédagogique « Le souffle de Pan » présentant la musique et les différentes flûtes, qui toucha plus de 300 élèves.

Jérémy Sassano, encadrant hautbois

Né en 1987, Jérémy Sassano commence le hautbois à l'âge de 9 ans au Conservatoire de Tours dans la classe de Christine Asso. Il y obtient un premier prix à l'unanimité en 2004 et décide de se perfectionner auprès de Daniel Arrignon à Rueil Malmaison où il obtient également un premier prix à l'unanimité en 2005. Lauréat du concours international de l'UFAM à Paris en 2005, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Jean-Louis Capezzali en septembre 2005 où il y obtiendra 5 ans plus tard son master à l'unanimité. Sa volonté de voyager et de découvrir la culture allemande en particulier l'amène à profiter du programme Erasmus qu'il effectuera à la Musikhochschule de Stuttgart dans la classe de Christian Schmitt en 2009-2010, classe où il enseigne désormais depuis octobre 2014.

En février 2010, Jérémy est nommé au poste de cor anglais solo à l'Orchestre de l'Opéra de Francfort et en janvier 2015 au poste de cor anglais solo à l'Orchestre de la Radio WDR-Sinfonieorchester de Cologne. Lauréat du concours international de Petritoli en Italie en octobre 2013 et fort de ses expériences à l'étranger, sa passion pour la musique symphonique l'amène à se produire régulièrement sur les plus grandes scènes internationales avec des orchestres prestigieux tel que l'Orchestre National de France, l'Orchestre Philharmonique de Radio-France, le Gewandhaus zu Leipzig, l'Orchestre de la Radio Suédoise de Stockholm, l'Orchestre de l'Opéra de Munich, l'Orchestre de la Radio Elbphilharmonie de Hambourg, le Royal Concertgebouw Orchestra Amsterdam, le Budapest Festival Orchestra, le Lucerne Festival Orchestra, Bayreuther Festspiele Orchester sous la direction de chefs tels que Valery Gergiev, Mariss Jansons, Andris Nelsons, Semyon Bychkov, Riccardo Chailly, Daniel Barenboim, Kirill Petrenko, Christoph Eschenbach, Myung-Whun Chung, Daniel Harding et Ivan Fischer.

Cécilia Lemaitre Sgard, encadrante clarinette

A la suite de ses études supérieures au CNSMD de Lyon dans la classe de N. Baldeyrou et R. Bianciotto, Cécilia s’oriente vers le métier de musicienne d’orchestre.Elle intègre l’Orchestre de l’Armée de l’Air en 2016, puis est nommée clarinette solo de l’orchestre de l’Opéra de Saint-Etienne en 2019. Elle est par ailleurs régulièrement invitée au sein de formations symphoniques telles que l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre National des Pays de la Loire ou encore l’Orchestre Philharmonique de Radio-France.

Passionnée de musique de chambre et désireuse de découvrir une nouvelle approche de la scène, Cécilia se produit en concert dans de nombreuses formations. Elle participe en 2012 à la création de l’Ensemble AnderScènes avec lequel elle créé des spectacles vivants mêlant théâtre, littérature et musique, et se produit à plusieurs reprises en quintette avec quatuor à cordes. Mais le quintette à vent reste sa formation de prédilection : elle participe à la création du Quintette Altra en 2013 avec lequel elle se perfectionne en Master de musique de chambre au CNSMD de Paris et donne de nombreux concerts en France et à l’étranger.

Fermement convaincue par l’importance de l’éducation et de la transmission, Cécilia intègre en 2016 la formation au Certificat d’Aptitude au CNSMD de Paris et est nommée professeure de clarinette au CRR de Lyon en 2020.

Victor Dutot, encadrant basson

Victor Dutot commence le basson à l'âge de sept ans avec René Sicart. Plus tard, il intègre le CRR de Versailles dans la classe d'Alexandre Ouzounoff. À 17 ans il devient lauréat du Concours National des Jeunes Bassonistes, puis trois ans plus tard il est admis dans la classe de basson français de Gilbert Audin au CNSM de Paris. Il y obtient son Master en 2015.


En tant que musicien d'orchestre, Victor Dutot est membre fondateur du Sinfonia Pop Orchestra, orchestre spécialisé dans les musiques de films au sein duquel il est basson solo, ce qui lui permet de découvrir tout un répertoire dans les plus grandes salles (Grand Rex, Palais des Congrès de Paris, Bruxelles, Lyon…). Il est également souvent invité à jouer en tant que basson solo au sein des grandes institutions musicales françaises telles que l'Orchestre National de France, l’Orchestre de l’Opéra de Paris, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre des Pays de la Loire ou l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg.


Victor mène une intense activité de chambriste en multipliant les récitals en soliste et masterclasses (Festival Jeunes Talents, tournée aux USA, festival international en Arménie…) mais aussi dans différentes formations notamment avec l’ensemble Le Trianon. Soucieux de susciter l’intérêt du public, ses concerts mêlent toujours grandes œuvres du répertoire de musique de chambre et pièces méconnues ou créations. Il a également co-fondé avec Rafael Angster, Julien Abbes et Anaël Bournel-Bosson le quatuor Les Francs Bassons, ensemble qui fait rayonner le basson français en France et dans le monde (États-Unis, Japon, Allemagne…). Mettant son énergie au service de son instrument, Victor est le président de l’association Bassons et de la Fédération Française des Anches Doubles.

Diplômé du Certificat d’Aptitude, il est professeur titulaire au CRR de Rueil-Malmaison et au Conservatoire du XVIe arrondissement.
Victor Dutot est un artiste Buffet Crampon.

Encadrants cuivres

Benoît Hui, encadrant cor

Né en 1991, Benoît Hui commence l’étude du cor à 16 ans au conservatoire de Rennes. Ses études le mèneront à intégrer plusieurs conservatoires : Nantes, Tours, Gennevilliers et le Conservatoire Régional de Paris où il obtient un diplôme de perfectionnement à l’unanimité avec les félicitations du jury. Il rentre en 2014 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Jacques Deleplancque . Benoît participe à l’OJC en 2010 et intègre les rangs de l’orchestre Français des Jeunes pour la saison 2013/2014. En janvier 2018, il est invité au concours de Cor Grave au « Berliner Philharmoniker ». Benoît occupe depuis janvier 2016 le poste de Cor Grave à l’Orchestre du Capitole de Toulouse.

Cécile Glémot, encadrante trompette

Née à Épinal en 1989, Cécile Glémot commence la trompette à l'École Nationale de Musique et de Danse de Bourges à l'âge de 7 ans avec Jean-Claude Dudek. La mutation professionnelle de ses parents, l’amène à poursuivre son cursus musical dans la classe de Serge Boisson au Conservatoire à Rayonnement Régional de Clermont-Ferrand.

Après l’obtention de son baccalauréat en 2007, elle part étudier auprès d’Éric Aubier à Rueil-Malmaison, avant d’intégrer le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon en 2008. Son master en poche, elle retourne en Allemagne, à Karlsruhe, dans la classe de Reinhold Friedrich, où elle avait fait une année en Erasmus. En 2014, elle est lauréate de l’académie Karajan du Berliner Philharmoniker. Au cours de ses deux années avec l’orchestre, elle joue régulièrement sous la direction de chefs tels que Sir Simon Rattle, Andris Nelson, Alan Gilbert, Valery Gergiev, Daniel Harding ou encore Daniele Gatti.

Cécile est régulièrement invitée à se produire au sein d’orchestres prestigieux comme l’Orchestre de Paris, l’Orchestre national de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Opéra de Paris, le Mahler Chamber Orchestra, Die Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, le Göteborgs Symfoniker, Die Deutsche Oper Berlin, etc.

Cécile est actuellement en période d’essai avec le London Symphony Orchestra.

Simon Philippeau, encadrant trombone

Né en 1994 dans la région Centre, Simon Philippeau commence le trombone à l'âge de 9 ans. Rapidement passionné par cet instrument, il est lauréat du Concours national de Lempdes. En 2013, Simon est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse (CNSMD) de Paris dans la classe de trombone de Gilles Millière et Jean Raffard, et obtient sa Licence dʼinterprète mention Très Bien à lʼunanimité en juin 2016. Il est actuellement en cycle Master au CNSMD de Paris. Parallèlement à ses études au CNSMD de Paris, Simon est fréquemment amené à se produire avec les plus grands orchestres nationaux, tels que lʼOpéra de Paris, lʼOrchestre philharmonique de Strasbourg, lʼOrchestre de Besançon, ou encore lʼOpéra de Tours. En 2017, Simon remporte son premier concours dʼorchestre et intègre le célèbre orchestre de la Musique de lʼAir, au poste de trombone ténor jouant trombone basse.

Encadrant percussions

Antoine Brocherioux, encadrant percussions

Antoine Brocherioux commence ses études musicales au Conservatoire à Rayonnement Régional de Tours dans la classe de percussion de Jean-Baptiste Couturier et Renaud Détruit. Diplômé en 2010 d'un baccalauréat Littéraire, il poursuit sa scolarité à la faculté François Rabelais où il obtient trois ans plus tard une Licence de Musique et Musicologie ; parallèlement, il valide en 2012 son Diplôme d'Etude Musicale puis un Prix de Perfectionnement en 2014. Il est admis en 2013 au Pôle Supérieur de Paris Boulogne-Billancourt dans la classe de Christophe Bredeloup et de Benoît Masson, où il validera son Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien. Après deux années passées aux côtés de Christian Dierstein, il obtiendra en 2018 un Master Performance à la Musikhochschule de Bâle. Pendant ces études, il aura l‘occasion de participer à plusieurs académies, tel que le Lucerne Festival Academy, le Darmstadt Ferienkurse, l‘académie d’IMPULS (Autriche). Il est actuellement étudiant au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris au Certificat d’Aptitude ainsi qu’en Master Specialized in Zeitgenössische Musik à la Musikhochschule de Bâle. Antoine a eu l'occasion de multiplier ses expériences musicales avec, entre autre, l’Ensemble Intercontemporain, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Basel Sinfonietta, l’ensemble Cartésixte, l’Orchestre d’Harmonie de la Région Centre, le Jeune Orchestre Européen Hector Berlioz, le Collegium Novum Zürich, Zone Experimentale, ainsi que Girr Duo.

Encadrants cordes

Marc Desjardins, encadrant violon 1

Né dans une famille de musiciens, Marc Desjardins étudie le violon au CRR de Boulogne-Billancourt auprès de Christophe Poiget et Maryvonne Le Dizès. Il entre au CNSMDP dans la classe de Régis Pasquier. Soucieux de diversifier son approche de la musique, il bénéficie des conseils de Michael Frischenschlager à l’Universität für Musik und darstellende Kunst à Vienne dans le cadre d’un échange Erasmus. De retour à Paris, il obtient son Master du CNSMDP dans la classe d’Alexis Galperine en juin 2015. Il obtient aussi sa licence de musique de chambre dans la classe de Marc Coppey et travaille notamment avec Hatto Beyerle lors de l’Académie Internationale de Quatuor à cordes de Bordeaux et de l’European Chamber Music Academy. Il est invité au Japon et aux Etats-Unis pour des concerts de musique de chambre. En France, il est invité en tant qu’artiste Jeune Talent au festival des Arcs depuis 2014. Il prend part à différents projets alliant musique et théâtre, enregistrant ainsi la musique de scène de Phèdre à la Comédie Française. Il partage la scène avec les comédiens Catherine Hubeau et Tommaso Simioni dans la pièce « Train de pluie » où le violon se mêle aux textes de Daniel Keene et Gilles Segal. L’orchestre répond également à son désir de partage et d’échanges musicaux et humains. Il est ainsi membre de l’Orchestre Français des Jeunes de 2008 à 2010 puis participe aux tournées du Gustav Malher Jugendorchester sous la baguette de Philippe Jordan, Sir Colin Davis, David Afkham et Daniele Gatti dans les plus grandes salles européennes jusqu’en 2013. Après deux saisons en tant qu’artiste en résidence à l’Académie de l’Opéra National de Paris, il intègre l’Orchestre symphonique du théâtre Royal de la Monnaie (de Munt) jusqu’en 2019. Dans le même temps, il obtient son Master Didactique au conservatoire Royal de Mons (Belgique). Depuis 2019, il est membre de l’Orchestre de l’Opéra National de Paris.

Noémi Tiercet, encadrante violon 2

Née au printemps 1989, Noémi commence l’apprentissage du violon à l’âge de quatre ans et demi. Elle étudie d’abord avec J.M. Roobaert à l’académie de Gosselies, ensuite avec L. Adamowicz à l’académie de Marchienne-au-Pont jusqu’en juin 2003. Après avoir suivi pendant quatre ans l’enseignement de V. Bogaerts, elle poursuit sa formation instrumentale au Koninklijk Conservatorium Antwerpen, d’abord dans la classe de H. Raudales, puis auprès de T. Samouil. Elle y obtient son Master en juin 2011. L'année scolaire suivante, elle fréquente les cours de Ph. Graffin au Koninklijk Conservatorium van Brussel. Entre novembre 2012 et mars 2017, elle se perfectionne en privé auprès de T. Papavrami. En 2003, Noémi a remporté un premier prix au concours Axion Classics. En 2004, elle a reçu le prix de la fondation Raskin et a remporté un premier prix à l’unanimité du jury, dans sa catégorie, au concours Léopold Bellan (Paris), ainsi qu’au concours « Jeunes Talents ». En 2006, elle obtient un second prix au concours E. Deru et en 2010, un second prix dans sa catégorie au concours « BRAVO ! ». Au cours de divers stages, Noémi bénéficie des conseils de K. Sebestyen, N. Wains, E. Sluys, A. Korniszewski, A. Siwy, A. L. Breuninger, M. Martin, L. Prunaru, D. Grimal, M. Fried. Ces dernières années, elle eu a la chance de pouvoir collaborer en tant que remplaçante avec différents orchestres, tels que le « Brussels Philharmonic » ou encore « deFilharmonie ». Elle fait également partie du « Concert Olympique » depuis 2010, ainsi que du « Symfonieorkest van Vlaanderen » de 2014 à 2016. En septembre 2017, elle intègre l'orchestre du Théâtre Royal de La Monnaie comme tuttiste. Depuis janvier 2019, elle y occupe le poste de chef d'attaque des seconds violons.

Béatrice Barberon, encadrante alto

Béatrice Barberon, altiste, a étudié aux ENM d'Orléans et d'Aulnay-sous-Bois, puis au CRR de Boulogne-Billancourt avant de terminer ses études au CNSM de Paris dans la classe de Bruno Pasquier puis de David Gaillard. Elle pratique la musique au sein de différents ensemble tels l'Orchestre Symphonique d'Orléans, l'Orchestre Colonne, l'Orchestre Symphonique du Loiret, et avec d'autres formations lors d'enregistrements de musique de films. Elle a été stagiaire à l'Orchestre Régional des Jeunes du Centre (qui est ensuite devenu OJC) à partir de 2000 avant d'en devenir encadrante pour le pupitre d'alto. Elle enseigne également au CRC de St Jean de la Ruelle (45) et à l'école de musique de St Jean de Braye (45).

Clémence Ralincourt, encadrante violoncelle

Très tôt attirée par les sons graves et par l’assise bonhomme qu’offre le violoncelle, Clémence débute cet instrument à l’âge de 7 ans à l’école de musique de Joué lès-Tours. Elle intègre ensuite le Conservatoire de Région de Tours dans la classe de Xavier Richard, qui va également lui faire découvrir les joies de la musique de chambre. La beauté du répertoire, la complicité avec les autres musiciens la charment d’emblée. Désormais, elle en est sûre, la musique de chambre sera son compagnon de route ! En 2003, Clémence obtient ses DEM de violoncelle, de musique de chambre et de formation musicale et s'envole en région parisienne où elle suit durant trois ans l'enseignement d'Henri Demarquette au conservatoire de St Maur-des-Fossés. Elle donne de nombreux cours particuliers et devient professeur de violoncelle au conservatoire américain de Paris (école Koenig). En avril 2006, Clémence est invitée par l'orchestre universitaire de Tours pour interpréter le concerto pour violoncelle de Saint-Saëns. C'est cette même année, qu'elle est reçue à l'unanimité dans la classe d'Anne Gastinel au CNSMD de Lyon. En décembre 2009, Clémence se produit de nouveau en soliste : cette fois-ci, elle interprète l’un des plus grands concertos du répertoire : le concerto en réM pour violoncelle et orchestre de Haydn dans la crypte de Notre Dame de Fourvière (Lyon).

Toujours passionnée de musique de chambre, elle crée le quatuor Adélys et se perfectionne durant ces trois années auprès des Quatuors Ravel et Debussy et participe à de nombreux concerts et festivals. En juin 2010, Clémence obtient un premier prix de violoncelle mention très bien au CNSMD de Lyon (master) et deux ans plus tard, son Certificat d'Aptitude en vue d'enseigner en conservatoire. Elle devient alors professeur titulaire de violoncelle au conservatoire d'Alençon.

Clémence est également passionnée d’orchestre et joue très régulièrement au sein de diverses formations telles que : l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre National de Lille, l'Orchestre de Picardie, l’Orchestre Symphonique de Bretagne, l’OSA (Orchestre Symphonique de l'Aube), l’Orchestre Symphonique Région Centre Tours, l’Orchestre Symphonique de St Etienne, l'Orchestre Pasdeoup… Elle était finaliste aux deux derniers concours de violoncelle de l’Orchestre de la Garde Républicaine en 2018 et 2019.

Chloé Paté, encadrante contrebasse

Chloé commence la contrebasse à 5 ans, après s'être longtemps entraînée à piquer les vinyles de ses parents. Touche à tout, que ce soit en matière d'instruments ou de styles musicaux, elle choisit de se spécialiser après un master au conservatoire national supérieur de musique de Paris dans le métier de contrebassiste d’orchestre. Elle joue dans de nombreux orchestres nationaux comme l'orchestre des pays de la Loire ou l'orchestre de Paris, de Bordeaux et d'autres encore. Elle aime aussi participer à des projets à effectif plus restreint, comme avec le Paris Mozart orchestra, ou encore Les Contes d’Hoffman mis en scène par Mickael Serre à l'opéra de Dijon (décembre 2017) avec 11 musiciens. Elle fait également de la création contemporaine en étant membre de l'ensemble Insolitus qui travaille étroitement avec le compositeur Nicolas Mondon. Principalement à Paris et en France, elle a déjà participé à des tournées dans d'autres continents (Chine en décembre 2016, Tunisie en février 2019). Parmi ses souvenirs d'orchestre les plus marquants, on trouvera par exemple un concert au music-hall de Shanghai, deux concerts avec le groupe de rock Archive au Grand Rex, une version de Jeanne au Bucher (A. Honneger) avec l'orchestre de Paris et Marion Cotillard à la philharmonie de Paris, ou encore des concerts sous la baguette de Joe Hisaishi (célèbre compositeur des musiques des films Miyazaki) au palais des congrès (2017) et à la Philharmonie (2019)... Quant à l'enseignement, Chloé a commencé en parallèle des cours particuliers le professorat en conservatoire en 2010 à Lucé (28) puis a repris la classe d'Ivry sur Seine (94) depuis 2013. Là bas elle a participé à la création d'un atelier d'improvisation entre le son et le mouvement. Elle a encadré le pupitre de contrebasse de l'OJIF (orchestre des jeunes d'Ile de France) et a été de nombreuses fois jury au sein de conservatoires pour les examens de fin d'année.

Crédits

Généralités

Dessins : Alison Rabusseau
Création web : Pierre Otzenberger

Page d'accueil

    • Vidéos : Antoine Polin
    • Photo : Steven Ménard

Page qui sommes-nous ?

    • Vidéo : La Nouvelle République
    • Photo de Simon Proust : Olivier Prévost et Ovidu Matiu
    • Photo de Christophe Millet : Benoît Robert, Ouest France
    • Photo de Marius Stieghorst : Tonje Thoresen

Page répertoire

    • Vidéos : Antoine Polin

Page solistes invités

    • Photo Marc Desjardins :  Julien Benhamou / OnP
    • Photo Bruno Philippe : Caroline Doutre
    • Photos Trio Wanderer : Trio Wanderer et Gérard Proust
    • Photo François-René Duchâble : Frank Tétaz

Page informations

    • Photo OJC :  Steven Ménard
    • Photo Simon Proust : Ovidu Matiu
    • Vidéo : Antoine Polin

Page Encadrants 2021

    • Photo OJC :  Steven Ménard
    • Photo Jérémy Sassano : WDR Sinfonieorchester
    • Photo Antoine Brocherioux : Florence Dreier
    • Photo Noémi Tiercet : Björn Comhaire
    • Photo Clémence Ralincourt : Steven Ménard

Page tournées précédentes

    • Photos 2020, 2019 et 2018 :  Steven Ménard
    • Photo 2017 et 2016 :  Alison Rabussseau

Page concerts eceptionnels

    • Photos 2019  :  Gérard Proust
    • Photo 2018 et 2016 :  Alison Rabussseau

Page actions culturelles

    • Photos  :  Alison Rabusseau et Steven Ménard
    • Vidéo : France 3 Centre-Val de Loire

Page presse

    • Vidéos Orélans et Tours  : France 3 Centre-Val de Loire
    • Vidéo Chambord : La Nouvelle République
    • Vidéo OJC 30 ans : Antoine Polin

Page partenaires

    • Photo : Alison Rabusseau

Politique de confidentialité

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site est : https://ojc.fr.

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Informations de contact

Orchestre des Jeunes du Centre, 141 rue Roger Salengro 37000 Tours. Email : administration@ojc.fr

Mentions Légales

En vigueur au 17/01/2021

Conformément aux dispositions des Articles 6-III et 19 de la Loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la Confiance dans l’économie numérique, dite L.C.E.N., il est porté à la connaissance des Utilisateurs du site ojc.fr les présentes mentions légales.
La connexion et la navigation sur le site (indiquer le nom du site) par l’Utilisateur implique acceptation intégrale et sans réserve des présentes mentions légales.
Ces dernières sont accessibles sur le site à la rubrique « Mentions légales ».

ARTICLE 1 : L’éditeur
L’édition et la direction de la publication du site ojc.fr est assurée par Pierre Otzenberger, domiciliée 141 rue Roger Salengro, 37000 Tours, dont le numéro de téléphone est 0658327997, et l’adresse e-mail administration@ojc.fr.
ARTICLE 2 : L’hébergeur

L’hébergeur du site ojc.fr est la Société OVH, dont le siège social est situé au 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix – France.

ARTICLE 3 : Accès au site
Le site est accessible par tout endroit, 7j/7, 24h/24 sauf cas de force majeure, interruption programmée ou non et pouvant découlant d’une nécessité de maintenance. En cas de modification, interruption ou suspension des services le site ojc.fr ne saurait être tenu responsable.
ARTICLE 4 : Collecte des données
Le site est exempté de déclaration à la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) dans la mesure où il ne collecte aucune donnée concernant les utilisateurs.
ARTICLE 5 : Cookies
L’Utilisateur est informé que lors de ses visites sur le site, un cookie peut s’installer automatiquement sur son logiciel de navigation. En naviguant sur le site, il les accepte. Un cookie est un élément qui ne permet pas d’identifier l’Utilisateur mais sert à enregistrer des informations relatives à la navigation de celui-ci sur le site Internet. L’Utilisateur pourra désactiver ce cookie par l’intermédiaire des paramètres figurant au sein de son logiciel de navigation.
ARTICLE 6 : Propriété intellectuelle

Toute utilisation, reproduction, diffusion, commercialisation, modification de toute ou partie du site ojc.fr, sans autorisation de l’Editeur est prohibée et pourra entraînée des actions et poursuites judiciaires telles que notamment prévues par le Code de la propriété intellectuelle et le Code civil.